Art Moves Africa : le Fonds de Mobilité des Artistes et des Opérateurs Culturels à l’intérieur de l’Afrique

Message d'avertissement

The service having id "digg_smart_button" is missing, reactivate its module or save again the list of services.

Boursière sur la route : Laeila Adjovi

Laeila Adjovi, reporter, photographe, plasticienne et boursière AMA, s’est rendue de Dakar, au Sénégal, à Cotonou, au Bénin, afin de mener des recherches dans le cadre d’un projet intitulé « Les chemins de Yemoja ». Elle était accueillie par la Fondation Zinsou du 2 au 19 janvier.

Béninoise et française, diplômée en sciences politiques et en journalisme, Laeila Adjovi navigue entre photographie documentaire et pratique artistique. Elle se dit adepte d’une photographie qui « créerait des liens entre les cultures et entre les mondes ». Après avoir travaillé pendant plusieurs années comme correspondante pour la BBC pour l’Afrique francophone, elle a décidé en mai dernier de se consacrer à ses activités artistiques à plein temps. Son projet « Malaika Dotou Sankofa », réalisé en collaboration avec le photographe Loïc Hoquet, a remporté le Grand Prix Léopold Sédar Senghor lors de la biennale d’art contemporain Dak’art.

« Les chemins de Yemoja » est un projet pluridisciplinaire (photo, texte, audio) autour d’une divinité de la religion Yoruba, dont les rites ont migré aux Amériques lors de la Grande Traite. Le séjour au Bénin sera le premier de plusieurs voyages de recherche, collecte et production ; il l’emmènera par la suite au Nigéria, à Cuba et au Brésil. Par cette production, Laeila souhaite non seulement documenter la religion Yoruba et ses religions sœurs, mais aussi mettre en lumière les processus de résilience et de créolisation, et les possibilités infinies de l’hybridation culturelle.

Nous sommes fières d’avoir soutenu le projet de Laeila et souhaitons que de très bons vents l’amènent sur les prochaines étapes de son voyage.

Photo : Laeila Adjovi

Domaine: 
Type of Project: 
Year: 
2019
Month: 
01

TwitterFacebook